Test de perméabilité

Test de perméabilité : Blower Door

test blower door

Le terme anglo saxon Blower Door ou Blowerdoor signifie de manière littérale en français une porte ventilateur. Utiliser le terme blower door est un raccourci à une expression plus significative qui correspond à un test blower door. En effet, le blowerdoor correspond à l’instrument principal usité dans le cadre d’un test d’infiltrométrie, à savoir une porte flexible où est intégrée un ventilateur servant à mettre en surpression ou en dépression un bâtiment.

En quoi consiste un test blower-door ?

Un test Blowerdoor ou test d’infiltrométrie consiste à détecter, à visualiser et à mesurer les flux d’air qui s’infiltrent au travers de l’enveloppe d’un bâtiment ou d’un local spécifique. Il s’agit de mettre l’habitation en surpression ou en dépression afin d’intensifier les fuites d’air habituelles pour les localiser et quantifier les pertes avec précision.

Les techniques (fumigène, anémomètre, caméra thermique) de visualisation offrent la possibilité d’intervenir avec certitude aux endroits défaillants avant de terminer le bâtiment. A la suite d’un blower test, les différents corps d’états intervenants sur le bâtiment (plaquiste, électricien…) peuvent corriger les petits défauts dans l’enveloppe d’isolation afin de limiter les déperditions. En effet, les conséquences peuvent être significatives. Il faut savoir que les maisons et bâtiments sont souvent trop perméables à l’air. Le taux d’infiltration de l’air par les défauts d’étanchéité est souvent supérieure au double du taux de renouvellement imposé par les normes. Par exemple, pour une maison traditionnelle, on obtient de 3 à 4 renouvellements du volume d’air de la maison par heure tandis que pour une maison labélisée BBC effinergie, on doit obtenir 0,6 renouvellement par heure. Au final, la facture de chauffage, entre une maison classique et une maison basse consommation,  sera bien évidemment très différente passant du simple au triple voir plus.

Comment s’effectue un  blowerdoor test ?

Avant que le test ne débute, on enregistre une série de valeurs (pression atmosphérique extérieure, dépression intérieure,pression à débit nul….) pour les intégrer dans l’outil blower doorinformatique d’analyse.

Ensuite, la porte du bâtiment est remplacée par la blower door c’est-à-dire une porte formée par une bâche plastique où est intégrée un ventilateur permettant de mettre le local en surpression ou en dépression. Le cadre adaptable muni du ventilateur est placé dans l’ouverture d’une porte donnant sur l’extérieur. En générale, le test s’effectue en posant la blower door à la place de la porte d’entrée mais cela peut être par exemple la porte donnant sur le garage, à ce moment-là la porte du garage extérieure est bien évidemment ouverte.

Le ventilateur de la blowerdoor se situe en partie basse de la porte en toile, des jauges sont reliées entre le ventilateur et l’ordinateur afin de mesurer le débit d’air requis pour garder l’habitation à une pression constante, ce qui permet de mesurer le taux moyen de renouvellement d’air dans l’habitation.

Dans la pratique, nous utilisons plus souvent la méthode de la dépression pour faire le test blower door et la surpression pour faire la recherche de fuite, de cette façon l’air sort de l’habitation et les fuites sont visibles de l’extérieur et donc plus simple à détecter. Pour information, la mise en pression ou dépression se mesure en pascal (PA), la différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur doit atteindre 50 PA, l’équivalent d’ un vent de 32km/h.

Les blower door utilisées par Projetvert : Retrotec Q4E

La blower door étant l’élément central du test d’infiltrométrie, il est nécessaire de travailler avec du matériel de qualité et certifié par l’administration. Pour ce faire, Projetvert utilise des portes du fabriquant Retrotec, véritable référence dans le secteur des portes soufflantes. Pour être plus précis, Projetvert utilise le modèle Retrotec Q4E donnant un débit 13592m3/h à 50 Pascals et donc permettant de réaliser un test sur tous types de bâtiment jusqu’à plusieurs centaines de m2, au-delà il est possible de réaliser le test en connectant plusieurs portes Retrotec Q4E.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s